Le premier workshop international sur la protection des captures impactées par la déprédation par les mammifères marins a eu lieu en ligne le 9 février 2022. Ce groupe de travail organisé par l’International Pacific Halibut Commision a rassemblé plusieurs chercheurs, ingénieurs, pêcheurs, gestionnaires et universitaires travaillant sur différentes interactions entre pêcheries et prédateurs supérieurs. De
Plusieurs filets différents ont été testés depuis le début du projet PARADEP, mais aucun d’entre eux n’a donné satisfaction en termes de comportement et/ou de déploiement : lin (non conçu pour une utilisation en milieu marin) monofilament (se détend, s’emmêle et ne se déploie pas comme attendu) plusieurs modèles de filets en PEHD (trop rigides

Flyers du projet

Des flyers de présentation du projet PARADEP ont été conçus et sont librement téléchargeables. Ces flyers à l’intention des professionnels, des décideurs, des scientifiques et du grand public présentent les enjeux de la déprédation, les objectifs du projet et la description du prototype (version non finale).
Dans le cadre de son stage, Jordane Limonet a effectué une mission à La Réunion du 19 au 30 septembre 2021. L’objectif de cette mission a été de mener des interviews auprès de pêcheurs professionnels, sur la base de la grille d’entretien qu’elle a conçue au cours de son stage. Cette grille d’entretien porte sur
Jordane Limonet, étudiante Intechmer, a effectué son stage de fin d’études dans le cadre du projet PARADEP pour l’obtention de son diplôme de cadre technique Génie de l’environnement marin. Plusieurs tâches lui ont été confiées : analyse des vidéos des essais des prototypes V3_2 menés à La Réunion en mars 2021 participation à la recherche
Suite aux tests menés sur la version 3 des prototypes PARADEP en Décembre 2020, les dernières modifications précédemment requises ont été apportées à l’étui. Un nouveau modèle de mousqueton a également été produit, ce dernier étant maintenant de forme circulaire. La forme générale de l’étui n’a en revanche pas évolué. La majeure modification a porté
Les tests effectués sur les versions 1 et 2 du dispositif PARADEP ont permis de mettre en avant les améliorations à apporter pour pouvoir déployer ce dispositif sur les palangriers pélagiques. La version 3_1 du dispositif PARADEP repose sur un principe similaire et est toujours composée de 2 parties : un étui fixé sur l’avançon
Compte tenu de la crise sanitaire liée au COVID 19, et les difficultés rencontrées par l’équipe à mener les tâches liées au développement et aux tests des prototypes dans des conditions normales, le projet a été prolongé et prendra fin le 31 Décembre 2022.
16/07/2020 – Tests en mer de la version #3 des dispositifs Malgré un ralentissement lié à la crise sanitaire du coronavirus, les activités menées dans le cadre du projet PARADEP ont suivi leur cours. La dernière version (#V3) des dispositifs a été conçue durant cette période. Cette version a vu l’amélioration de l’étui et des

Stage de Chloé YVEN

Chloé YVEN est étudiante en 3è année Génie de l’environnement marin à l’Institut National des Sciences et Techniques de la Mer (Intechmer) à Tourlaville. En raison de la crise sanitaire liée au coronavirus, elle a débuté son stage en télétravail début mai, et a rejoint l’équipe PARADEP en présentiel fin juin à Sète. Son sujet
10/03/2020 : Une présentation du projet PARADEP a eu lieu au Lycée de la Mer (http://www.lyceedelamer.fr/) auprès d’une classe de BTS en Pêche et Gestion de l’Environnement Marin. Au cours de cette intervention d’une heure et demie, Auriane et Njaratiana ont présenté les résultats sur l’ampleur de la déprédation dans l’Océan Indien, la perception de
La version 2 des dispositifs anti-déprédation a été testée les 25 et 26 février 2020. Les nouveaux prototypes ont inclus une partie des modifications demandées à la fin des tests de la version 1 : les voiles en lin ont été remplacées par une combinaison de filets maillants en monofilament et de tissu en ramie,
03/02/2020 : Début du stage de Auriane SERVAL (L3 Ecologie Bologie des Organismes, Université de Montpellier). Sujet : Suivi des tests d’un dispositif visant à réduire la déprédation par les mammifères marins en interaction avec les pêcheries palangrières pélagiques Contenu du stage : Partie 1 : Sète (Février-Mars) Bibliographie Mise en place d’un protocole scientifique Tests de
Le projet PARADEP a été présenté à la conférence biennale WMMC (World Marine Mammal Conference, https://www.wmmconference.org/) organisée par la Society for Marine Mammalogy (SMM) et l’European Cetacean Society (ECS) en Décembre 2019 à Barcelone. Cette conférence internationale vise à rassembler les chercheurs, étudiants et industriels travaillant sur des sujets très divers ayant trait aux mammifères
Les premiers tests de dispositifs anti-déprédation ont eu lieu en mer au large de Sète, sur le site du brise-lame, les 02 et 07 août 2019. Des agents IRD, IFREMER et SATIM ont participé à ces expérimentations qui se sont déroulées à bord d’une embarcation IFREMER. L’objectif de ces tests a été de tester deux
Du 11 juin au 19 juin 2019, Marc SORIA, ingénieur acousticien du projet PARADEP, a embarqué à bord du Vétyver 6 (palangrier pélagique réunionnais de 16 m de long de l’armement ENEZ Pêche). L’objectif de cette mission était d’améliorer nos connaissances sur le comportement des odontocètes impliqués dans la déprédation autour du bateau. Pour mener
02/08/2019 & 07/08/2019 : Premiers tests des prototypes de dispositifs anti-déprédation Les premiers prototypes de dispositifs anti-déprédation vont être testés en mer, dans une zone de faible profondeur au large de Sète au cours de deux jours d’expérimentations. Ces expérimentations seront menées à bord d’embarcations de l’IFREMER. 8 exemplaires de 2 prototypes différents seront mis

Tournage documentaire

13-14/06/2019 : Tournage du documentaire sur la genèse du projet et du dispositif anti-déprédation Dans le cadre d’une réunion de travail dans les locaux de la SATIM (Niort) sur le suivi de la conception du dispositif, Luc MARKIW (service Images IRD) était présent pour filmer le travail d’usinage du prototype et interviewer les différents acteurs
10/06/2019 : Mission préliminaire d’enregistrements acoustiques au cours d’une marée commerciale Marc SORIA, ingénieur acousticien impliqué dans le projet PARADEP, embarquera le 10/06/2019 à bord du Vétyver 6 (armement ENEZ) pour une marée commerciale de 15 jours dans les eaux de La Réunion. L’objectif de sa mission sera de déployer des hydrophones, des accéléromètres et

Stage de Sara BOUTAAM

08/04/2019 : Début du stage de Sara BOUTAAM (M2 Mécanique des structures composites : Aéronautique et éco-conception, Université Paris Nanterre). Sujet : Réflexion sur la conception technologique d’un dispositif visant à réduire la déprédation par les mammifères marins en interaction avec les pêcheries palangrières pélagiques. Contenu du stage : Bibliographie et prise en main du sujet
Lancement des travaux de développement du dispositif anti-déprédation Intitulé de la prestation : « Prestation de développement de dispositifs de protection physique des captures destinés à lutter contre la déprédation par les mammifères marins sur les palangriers pélagiques ». Entreprise retenue : SATIM exploitation (http://www.satim.fr/satim-exploitation.php)  
Réunion entre les partenaires du projet : IRD (P. Bach, M. Soria, N. Rabearisoa) CEBC CNRS (C. Guinet) ENEZ DU (P. Guérin) Lieu : Muséum National d’Histoire Naturelle (Paris)

Début du projet PARADEP

HAUT